Que savoir sur les caractères du morse ?

Le code morse inventé en 1835 permet la transmission des textes à travers plusieurs séries d'impulsions. Découvrez l'essentiel à savoir sur ceux-ci à travers cet article.

Le code morse ou alphabet morse fut inventé en 1835 pour la télégraphie, par Samuel Morse. Il permet la transmission de textes, à travers des séries d’impulsions courtes et longues. Pour chaque lettre de l’alphabet, les chiffres, les signes de ponctuation, mais aussi les abréviations, et autres, ce code fait correspondre une combinaison unique de signaux. Découvrez les caractères du morse, ainsi que les informations essentielles sur ce code si particulier.

code morse

Les caractères spéciaux en morse

Le code morse s’élabore selon un principe simple. Les caractères fréquemment utilisés sont ceux qui sont transcrits avec le moins de signaux. C’est le cas de la lettre « e » qui est souvent utilisée et se représente par un simple «.».

Les caractères rarement utilisés sont représentés par des séquences plus longues. Il s’agit notamment des ponctuations, de certains caractères internationaux et de codes spéciaux comme le « SOS ». Ces caractères s’obtiennent en combinant les signaux de plusieurs lettres en un seul code ou caractère.

Les tableaux suivants indiquent les différents types de caractères spéciaux en morse.

Code morse pour la ponctuation

Caractère

 

Code

Point

\[.]

AAA, RK

· - · - · -

Virgule

\[,]

MIM, GW

- - · · - -

Point d'interrogation

\[?]

IMI, UD

· · - - · ·

Apostrophe

\[']

WG

· - - - - ·

Point d'exclamation

\[!]

KW, MN

- · - · - -
- - - ·

Barre oblique

\[/]

NR

- · · - ·

Parenthèse ouvrante

\[(]

NG, KN

- · - - ·

Parenthèse fermante

\[)]

NQ, KK

- · - - · -

Esperluette

\[&]

AS

· - · · ·

Deux-points

\[:]

OS

- - - · · ·

Point-virgule

\[;]

NNN, KR

- · - · - ·

Signe égal

\[=]

NU

- · · · -

Signe plus

\[+]

AR

. -. -.

Trait d'union

\[-]

DU

- · · · · -

Tiret bas

\[ _ ]

UK

· · - - · -

Guillemet

\["]

RR

· - · · - ·

Dollar

\[$]

SX

· · · - · · -

Arrobase

\[@]

AC

· - - · - ·

Il faut noter que le code morse pour le symbole @, qui est une combinaison du A et du C, a été ajouté en 2004.

Les codes spéciaux

Caractère

 

Code

Erreur

 

· · · · · · · ·

 

Début de message

KA

- · - · -

 

Fin de message/transmission ("à vous")

+, AR

· - · - ·

 

Fin de vacation/contact ("terminé")

VA, SK

· · · - · -

 

Attendez

AS

· - · · ·

 

Tout compris

VE

· · · - ·

 

Pas compris, répétez

?, IMI

· · - - · ·

 

Séparation (STOP), nouveau paragraphe

=, BT

- · · · -

 

Plus lentement

SL

· · · · - · ·

 

Mauvaise signalisation, réglez vos feux (transmission lumineuse)

RF

· - · · · - ·

 

Lumière plus forte (transmission lumineuse)

LL

· - · · · - · ·

 

Lumière moins forte (transmission lumineuse)

PP

· - - · · - - ·

 

Appel de détresse international

SOS

· · · - - - · · ·

 

 

Les caractères internationaux

 

Caractère

 

Code

ä, æ

AA

· - · -

à, å

AK

· - - · -

ĉ, ç

CE

- · - · ·

ch

TO

- - - -

ð

UN

· · - - ·

è

EX

· - · · -

é

EL

· · - · ·

ĝ

GN

- - · - ·

ĥ

NG

- · - - ·

ĵ

JE

· - - - ·

ñ

TY

- - · - -

ö, ø

OE

- - - ·

ŝ

SN

· · · - ·

þ

PE

· - - · ·

ü, ŭ

UT

· · - -

        </td>

    </tr>

</tbody>

Notez que les 26 lettres de l'alphabet sont encodées en morse à l’aide de 4 impulsions au maximum. Les chiffres quant à eux se codent avec des séquences de 5 signaux au plus.

Comprendre le fonctionnement du code morse

De nos jours, le code morse international est le système, qui est le plus utilisé. Il se base sur deux types de signaux à savoir les impulsions courtes et les impulsions longues. Les signaux composant les messages peuvent être envoyés par signaux radio (onde continue), impulsions électriques, signaux mécaniques ou visuels (flash lumineux par exemple).

Transcription

Les impulsions ou signaux courts se transcrivent par un point (.), qui dure ¼ de seconde. Les impulsions ou signaux longs se transcrivent par un trait ou tiret (-), dont la durée est de ¾ de seconde. Le signal court est par ailleurs appelé « ti », tandis que le long est appelé « ta ». La durée d’émission d’un trait (3/4 de seconde) correspond à la cadence de référence lors des envois de messages. Elle détermine aussi la vitesse d’envoi.

Espacement

Lorsqu’il s’agit de reproduire des caractères morses, il faut tenir compte des espacements. En effet, sans eux, le message perd son sens. Il est généralement admis qu’un signal long dure trois fois plus longtemps qu’un signal court. Lors de vos transmissions, vous devez donc séparer :

  • les signaux dans une lettre avec un espacement équivalent à 1 ti ;
  • les lettres d’un mot à l’aide d’un espacement égal à 3 ti ou 1 ta ;
  • les mots avec un espacement équivalent à 5 ti.

Le morse s'apprend, et sa maîtrise se fait grâce à différents moyens mnémotechniques.

 

Recent posts

Menu

Pages